siamese dream

On débarque à Bangkok en trépignant de joie. Joie d’échapper enfin à la démence balinaise où il est établit que le touriste est le cousin du pigeon. Joie aussi  de cesser enfin cette danse que nous faisons depuis trois jours entre hôtel et hôpital. Nous avons recueillit Regi à Legian. Une petite hollandaise que Sally … Lire la suite